Deux jours à Bâle – mais pour le travail !

Voyager avec son travail ! Un autre type de nomadisme, franchement intéressant... Partons donc (tous frais payés) à Bâle en Suisse. Je ne suis jamais allée en Suisse, surement parce que c'est trop proche de la France. Ou qu'il y a de la neige et du chocolat ! (oui la neige et le chocolat ne me font pas rêver du tout)

Le trajet

Bâle se trouve non loin des frontières française et allemandes. Il faut donc 3h environ en TGV pour atteindre la ville depuis Paris.

Un trajet en TGV Lyria 1ère classe, départ 7h23 ! Le voyage est agrémenté d'un petit déjeuner, ce qui est extrêmement appréciable. Durant le voyage, j'en profite pour faire connaissance avec mes compagnons de voyages. Ils sont architectes, ingénieurs en bureau d'études électriques ou encore journalistes spécialisés.

Les activités professionnelles

Qui dit déplacement professionnel, dit un peu de boulot. Je suis, en ce moment ingénieur éclairagiste, je m'occupe donc de créer des plans d'éclairages pour Disneyland Paris. Ces deux jours dans la ville de Bâle m'ont permis de visiter le siège social et les usines d'assemblage du fabricant de luminaires Régent avec qui je travaille de temps en temps.


La ville de Bâle

Une fois les devoirs professionnels effectués, j'ai pu déambuler dans le centre ville. Dans un premier temps Marktplatz qui m'a tapé dans l’œil notamment à cause de l'hôtel de ville, quelque peu différent de ce que j'ai pu voir jusqu'à maintenant.


Puis le pont Mittlere Rheinbrücke duquel on a une belle vue des berges du Rhin.


Enfin, Bâle est caractérisée par la présence de nombreux bâtiments modernes réalisées par de divers architectes tels que Renzo Piano, Herzog & De Meuron, Zaha Hadid qui ont tous reçu le prix Pritzker. De plus j'ai pu visiter le campus Vitra  dans lequel il y a un super toboggan de 38m de long ^^


Alors voyager avec le travail ?

Et bien partir avec le boulot est relativement fatiguant, j'ai enchaîné deux grosses journées (5h - 23h et 6h - 18h). Il faut aimer partir avec des gens qui ne sont pas forcément de la même tranche d'âge (j'ai eu le droit aux photos des enfants de chacun des participants au voyage!) Il faut supporter de ressembler à un groupe d'asiatiques dans paris qui se déplace en busOn ne développe pas l'autonomie dans ce genre de voyage. Malgré ça, j'ai trouvé le voyage assez enrichissant et c'est l'essentiel!

IMG_0317

Je dirai "happy ++"! et vous?