Billet d’humeur – Mon aventure Traveler on Stage

Le début de mon année 2017 a été placé sous le signe du voyage! Comme c'est original n'est-ce pas? J'ai eu envie d'écrire sur cette aventure stressante, mais tellement enrichissante - On embarque dans les coulisses de Traveler on Stage.

L'association TOS - Traveler on Stage

Traveler on Stage est née à Toulouse en 2014, cette association a pour but de créer des soirées conférences sur le thème du voyage. Ces évènements appelées soirées TOS donne la parole à 10 voyageurs qui racontent une expérience de voyage en 6 minutes avec un PowerPoint de 18 slides en appui. L'association existe maintenant dans un bon nombre de villes françaises : Paris, Bordeaux..etc. et de villes étrangères : Sofia (Bulgarie) pour n'en citer qu'une.


Je suis donc entrée dans l'association TOS Paris en janvier afin d'aider à préparer la 5 ème édition qui a eu lieu le 18 mars. Un challenge pour moi de me retrouver entourée d’autant de gens que je ne connaissais pas, avec lesquels il fallait discuter. Malgré ma peur d'aller vers l'autre, j'ai été rassurée par la bienveillance des bénévoles et sur leur capacité à permettre à chacun de se faire sa petite place. Mon rôle a été multiple dans l'organisation :

  • Pôle communication : j'ai aidé à la diffusion des informations sur Traveler on Stage (Réseaux sociaux, vidéos sur YouTube ou encore arpenter les rues de Paris pour coller des affiches ^^ ) .
  • Speaker : j'ai eu la chance de faire partie des 10 voyageurs sélectionnés pour cette 5 ème édition.

Mon speech

En tant que speaker, je devais trouver un "fil rouge" en somme un angle d'attaque qui me permettrait de raconter un de mes voyages. Vous vous en doutez bien que j'ai voulu parler d'Okinawa : un vrai défi pour moi qui n'arrivait pas à m'exprimer sur ce voyage après être rentrée en France!

Niveau organisation : les speakers du TOS sont aidés par une équipe de coachs qui les aiguillent, les aident à trouver ce fil rouge et à clarifier leurs idées. J'ai donc passé une soirée avec mes 2 coachs à leur raconter ce voyage, ce qui m'avait marqué, ma maladie...etc. Ce fut le déclic, j'ai compris que je voulais montrer ce qu'était Okinawa (cet endroit au final si peu connu), ce qu'on peut y faire et voir. Mais aussi me montrer, en toute sincérité et partager le fait que chaque aventure sur ses îles m'a permis d'améliorer mon état psychologique! D'où mon "fil rouge" - Un voyage bon pour le moral  -

La soirée

Le 18 mars à 20h, le stress est à son maximum. Je sais que je connais ma présentation mais j'ai toujours des doutes : est-ce que ce que je raconte est intéressant? Vont-ils comprendre ce que j'essaie d'exprimer? Bref, ma tête, mon cœur et mon estomac sont en ébullition. Mes camarades speakers sont là pour tenter, à leur manière, de faire descendre la tension (merci à eux ^^).

C'est mon tour, je monte sur la scène, je vois ma mère, ma tante, mes sœurs et c'est parti!!! Je parle de ma maladie, de l'archipel d'Okinawa : sa culture, ses paysages, ses habitants et son histoire! Je revis mes 6 mois sur mon île d'adoption en voyant les photos défiler. Et enfin je pose les mots qui auront mis 4 mois à sortir de ma bouche :

Voilà ce qu'est Okinawa pour moi, un endroit pour guérir !

C'est avec le sentiment d'avoir réussi à faire passer ce message important à mes proches que je descends de la scène en fixant du regard ces 4 personnes qui m'ont toujours soutenues, épaulées! Alors Merci à l'association Traveler on Stage pour m'avoir fait vivre cette expérience. À ma tante, ma mère, Auxane et Adeline pour m'avoir écoutée. Je me rends enfin compte du chemin parcouru et si vous saviez à quel point ça fait du bien.

Les photos présentées au TOS #5