STOP 7 – Voyage North Island – Tutukaka, Bay of Islands etc…

Début du voyage, direction Northland et plus particulièrement Tutukaka Coast. L'endroit est connu pour ses maisons de vacances, sa baie couleur émeraude et ses bateaux de plaisance.

Tutukaka - Notre pied à terre

À 3h de route du centre d'Auckland se trouve notre petite maison pour les 4 jours que nous passons à Tutukaka. Non loin (30 minutes en voiture) de Whangarei (prononcé Fan-ga-re-y), Tutukaka est un lieu de de vacances assez apprécié des Aucklanders.

 

Provisions à prévoir surtout aux alentours de Noël, il n'y a qu'une petite épicerie près de la marina. Nous avons donc fait le plein de victuailles en partant d'Auckland. Le supermarché le plus proche étant à Whangarei.

Notre chez nous et un Noël kiwi.

Une petite maison avec une terrasse en bois (deck) et vue sur la baie! C'est là que nous avons célébrer Noël . Les premiers jours n'ont pas été géniaux niveau météo (averses, bruine, vent...) mais le 25 le soleil a bien voulu pointé son nez.


L'accès à la propriété n'était pas super évident et garer les voitures non plus mais ça valait vraiment le coup. Nous avons donc passer noël autour du fameux barbecue kiwi! Pas de dinde farcie et de bûche de noël mais de la viande grillée, de la viande grillée et de la Pavlova (c'était sans moi pour le dessert, je n'aime pas la meringue).

Comment devenir des aventuriers de Koh-lanta!

Tutukaka walk

En plus de profiter de notre maison sensationnelle, nous avons visité les alentours, la côte propose un petit chemin de marche sympathique menant au "phare" de tutukaka. La Tutukaka lighthouse walk dure environ 1h (aller-retour), il est conseillé de la faire en marée basse sinon l'accès à la partie du phare devra se faire à la nage.


La marche est coupée en 2 parties : une partie plate (ou plutôt descendante) et une partie généralement en montée. Cette marche est considérée comme accessible à tous mais je pense quand même qu'il est mieux d'être sur d'avoir des genoux en parfait état et un bon souffle.


Le "phare", la grosse déception de cette aventure qui nous aura fait braver bien des dangers! Pour moi un phare est un joli édifice vertical qui à son sommet abrite une source lumineuse équipée de lentilles de Fresnel afin d'éclairer et de guider les navires. En gros ça ressemble à la première image! Nous avons eu le droit à l'installation de la deuxième image : je crie DUPERIE, MENSONGE !! Bon la vue est quand même à couper le souffle du coup on oublie que le phare n'est pas un phare.



Matapouri

Au nord de Tutukaka, à 10 minutes en voiture se trouve Matapouri. La ville offre une plage de sable fin mais aussi et surtout les Mermaid pools visibles à marée basse. Le périple jusqu'au pools n'est pas de tout repos, il faut de l'endurance, de l'agilité et une sacré dose d'inconscience pour parcourir le chemin en mini-jupe et crocs.


Le spectacle est génial même avec un ciel capricieux. Un endroit que les adolescents avaient l'air d'affectionner. Il faut compter une bonne trentaine de minutes de marche sur un chemin pas vraiment tracé, qui monte et qui descend de façon assez raide. Si vous n'êtes pas adeptes de la marche je déconseille fortement de s'y aventurer.



Whangarei Waterfall

Une autre balade à faire : les chutes de Whangarei. Depuis Tutukaka, on compte 20 minutes de voiture. Le coin est souvent encombré de touristes juste au pied des chutes mais dès que l'on explore la forêt, on se retrouve assez vite seul.


Bay of Islands

Le temps n'est pas vraiment génial mais en avant pour découvrir Bay of Islands. Après 1h30 de route au nord de Tutukaka, nous voilà dans un des lieux historiques majeurs du pays.

Un peu d'histoire

1642 : Tasman tente de debarquer en Nouvelle-Zélande

1769 : Cook débarque en Nouvelle-Zélande et cartographie les côtes

Début 19e siècle : la colonisation commence! Les premiers missionnaires qui arrivent en terre Néo-Zélandaise ne souhaitent pas reproduire le schéma des colonisations américaines et australiennes. Ils veulent donc partager leur savoir (charpenterie, agriculture et autres..) avec les populations Maories en espérant que cela fédère le pays. Le but ici étant de protéger les autochtones des ravages subis par les autres peuples indigènes durant les premières colonisations. Le fer de lance de cette vision est Edward Gibson Wakefield.

1830 : les spéculateurs terriens font régner leur loi dans le pays. Ces derniers "achètent" un grand nombre de terres aux tribus Maories, lesquelles n'ont aucune idée de ce qu'est la propriété individuelle. Ces achats ont provoqués et provoquent encore de nos jours des tensions violentes entre Pakehas (Blancs Européens) et Maoris.

1840 : Le gouvernement Britannique décide de demander leur avis aux tribus Maoris au sujet de l'annexion de leur pays par la couronne. Le représentant de l'empire colonial Lieutenant-gouverneur William Hobson est en charge de la rédaction et de la négociation d'un traité. Le 6 février 1840 le traité de Waitangi est signé à Bay of Islands par Hobson et sera les jours suivants signés par une centaine de chefs de tribus.

Une belle idée ce traité qui permet à l'empire britannique d'avoir la main mise sur la Nouvelle-Zélande mais en garantissant des droits fondamentaux aux populations locales! Un exemple unique de considération de la population indigène d'un pays. Malheureusement le traité ne sera jamais respecté par les colons. De plus, les historiens considère le traité de Waitangi comme le traité fondateur de de la colonie britannique de Nouvelle-Zélande, ce que les missionnaires voulaient justement éviter. Pour finir, la traduction signée par les chefs Maoris semble avoir été modifiée par Hobson : la souveraineté de la couronne sur la Nouvelle-Zélande ne figure pas dans la version Maorie et l'autorité des chefs tribus n'est pas mentionnée dans la version Anglaise. Un texte qui partait d'une intention noble fut finalement perçu comme un stratagème et est encore source de discorde sociale.

Waitangi

Nous voilà sur le lieu de la signature du traité de Waitangi : Waitangi Treaty Grounds. L'entrée coûte 50 NZD et permet l'accès à toutes les parties du site (voir carte ci-dessous) et à un spectacle culturel Maori.


Les deux lieux remarquables, selon moi, sont les "War Canoes" qui donnent un aperçu de la sculpture et des traditions maritimes Maories. "The Carved Meeting House" est l'autre lieu à voir. Le spectacle se déroule devant et à l'intérieur de la maison. Nous avons assisté à notre premier Haka et il faut bien le dire ça impressionne. Les chants, les danses et les explications des intervenants nous font oublier la pluie!

The treaty House, quant à elle, permet de comprendre comment et dans quelles conditions a été rédigé le traité de Waitangi (ce que j'ai essayé de résumer plus haut). La visite est un peu longue (beaucoup de cadres à lire) mais très intéressante.


KeriKeri

Un petit coin typique à 30 minutes de Waitangi. Le plus vieux commerce en pierre du pays, un village Maori, une maison de missionaires et une cascade, voilà ce que propose la ville. La balade est vraiment agréable mais nous sommes arrivés vers 17h et tout était en train de fermer.


Nous ne sommes restés que peu de temps aux alentours de Tutukaka. Il reste encore beaucoup de choses à explorer mais ce que nous avons eu la chance de voir nous a plu. Pour plus d'images c'est par ici et par . La suite du voyage est en cours de rédaction mais j'avoue avoir pas mal de choses à gérer donc je vais faire de mon mieux pour sortir un article dans pas trop longtemps.