STOP 4 – Osaka et ce que j’ai eu envie d’y voir

Restons encore un peu à Osaka et allons faire un tour des endroits qui m'ont bien plu! Ce que j'aime à Osaka c'est le fait que la ville ne soit pas envahie de touristes occidentaux au contraire de sa voisine Kyoto. Dans la ville, 3 lieux m'ont particulièrement plu : le quartier Tennoji-Abeno (où j'habitais), l'île fluviale Nakanoshima et le parc du château d'Osaka. Un autre lieu: incontournable, selon les guides, mais qui est pour moi un véritable enfer c'est le quartier de Namba. Voyons donc cela de plus près.

Le quartier Tennoji-Abeno

Situé dans le sud de la ville, Tennoji est un arrondissement surprenant, car y cohabitent grattes-ciels, parcs paisibles, quartiers pauvres et un des plus vieux temples du Japon : Shitennoji.

  • Parc Tennoji :

Espace de verdure non loin de la gare JR Tennoji, le parc est excellent espace pour un pique-nique. Un bon moyen de se balader ou se reposer après une virée shopping dans les centres commerciaux voisins. Ce parc accueille régulièrement manifestions culturelles, sportives ou encore des marchés, il abrite aussi un musée et un jardin chinois Keitakuen.


  • Temple Isshinji :

Situé non loin du parc Tennoji. Il fut fondé au 12è siècle, ce temple bouddhiste a la particularité de présenter des statues de bouddha réalisées à l'aide d'os d'humains broyés mélangés à de l'argile. Détruit pendant les bombardements de la guerre du pacifique, le temple fut reconstruit entre 1957 et 2002. Les statues jusqu'à lors construites furent perdues mais, leurs restes servirent de base pour la 1 ère des 7 statues visibles dans le temple maintenant.


  • Temple Shitennoji :

Le plus vieux temple bouddhiste du Japon, construit il y a 1400 ans par le prince Shotoku. Le domaine du temple couvre plus de 110 000m² dans lesquels on trouve la pagode à 5 étages et un bon nombre de pavillons sacrés. La visite de la pagode et de sa zone limitrophe est payante ¥300, pour le reste la promenade est gratuite.


  • Shinsekai :

Littéralement "Nouveau monde", Shinsekai a pourtant tout du quartier kistch, mais au fond c'est un peu ça qu'on aime!! La tour Tsutenkaku, haute de 103 m, en est le symbole. Considéré comme le quartier le plus dangereux de la ville, il est surtout un des plus pauvres : un des seuls endroit du Japon où vous pourrez voir des sans-abris (vous en verrez aussi à Abeno). Shinsekai, c'est aussi un excellent endroit pour découvrir les spécialités culinaires locales! Un grand nombre de restaurants aux devantures extravagantes vous proposeront de goûter au Takoyaki, Okonomiyaki ou autres plats du Kansai.

Nakanoshima

  • Le parc

Située dans le Nord d'Osaka, Nakanoshima est une île fluviale qui accueille un parc de 3,5 km de long où il fait bon se relaxer. Ce parc est réputé pour son jardin aux roses dans lequel plus de 4 000 roses fleurissent. J'y ai passé une matinée très agréable et c'est un endroit génial pour un pique-nique (tout comme le parc Tennoji).


  • Ohatsutenjin

Le temple des amoureux au milieu du quartier des affaires d'Osaka! Situé entre Nakanoshima et le quartier d'Umeda, Ohatsutenjin (connu officiellement sous le nom Tsuyuno tenjinsha) est le lieu témoin de l'amour impossible entre une courtisane (Ohatsu) et un marchand (Tokubei). En l'an 1703, les amoureux se suicidèrent dans ce temple afin de ne pas être séparés. On vient donc y prier pour que son couple dure ou pour trouver l'âme soeur! Le temple fut détruit lors de la seconde guerre mondiale et fut reconstruit en 1957.


Parc du Château d'Osaka

Situé à l'est d'Osaka, le parc du château d'Osaka est un des lieux les plus touristiques de la ville. Le château a été édifié en 1583 par le clan Toyotomi.

Un peu d'histoire en bref

Avant le milieu du 19 ème siècle, l'Empereur n'est pas celui qui gère les affaires du pays - il n'est qu'une figure emblématique. Ce sont les shoguns et daimyos qui s'occupent d'administrer la nation qui est alors divisée en autant de parties qu'il y a de shoguns. Début du 17è siècle, le clan Tokugawa réussit à éliminer ou à absorber tous ses clans rivaux et devient donc l'unique shogunat dirigeant le pays! Le château d'Osaka fut construit par un des plus grands daimyos du Japon Toyotomi Hideyoshi. Cet édifice a été maintes fois assiégé, détruit et reconstruit entre la fin de sa construction en 1598 et la fin de la seconde guerre mondiale (sa dernière reconstruction date de 1997). Il a été un témoin des guerres de pouvoirs entre les clans Toyotomi et Tokugawa ainsi qu'entre le shogunat Tokugawa et l'Empereur lors de la reprise du pouvoir par celui-ci en 1868

Un lieu pour en savoir plus sur l'histoire bigrement complexe du Japon! Mais le parc est aussi un bel endroit pour admirer le passage des saisons : fleurs de cerisiers ou de pruniers au printemps, rougeoiement des feuilles en automne. Un must-see à Osaka!

Le quartier de Namba

L'un des quartiers de divertissement de la ville d'Osaka! Restaurants, karaoké, centres commerciaux et autres lieux "fun" se regroupent à Namba. Situé au Nord du quartier de Tennoji, ce quartier attire un grand nombre de touristes. À Namba vous pourrez trouver :

  • Dotonbori : une rue particulièrement populaire dont les images inondent les guides de voyages pour illustrer Osaka. On connait bien sûr l'enseigne du coureur de Glico ou le crabe de 6 m accroché à la façade d'un restaurant.
  • Den-Den Town : le paradis des amateurs de mangas, animes et jeux vidéos
  • Amerika-mura : le village américain pour les jeunes branchés ou ceux en mal de produits américains
  • Namba Parks : un complexe commercial.

En résumé, pour ceux qui aiment la foule et les boutiques! C'est un paradis. Pour moi c'était plutôt un enfer mais c'est à voir.