STOP 2 – Shuri-jo, le château de Naha

Certainement, le monument le plus célèbre de la ville de Naha. Shuri-jo représente le passé indépendant du royaume de Ryukyu puisque c'était la demeure du roi de l'archipel.

Petit aparté en Japonais (にほんごのほんぶん)

Emplacement

Rien de plus facile que de se rendre au château Shuri, il est situé au bout de la ligne de Monorail à l'est de la ville. L'aller-retour coûte ¥660 (≈5 €)  de l'aéroport à l'arrêt Shuri Station.

Le château

Construit au 14e siècle, il a été pendant près de 500 ans le coeur de la vie politique et culturel du royaume de Ryukyu. La fin de son utilisation marque le rattachement de l'archipel au Japon de l'ère Meiji (∼19e siècle). Il est un mélange des diverses influences de l'archipel (Chine, Japon, Corée), cela se retrouve principalement dans l'architecture, mais aussi dans les objets de décorations. Une partie du château a été détruite pendant la bataille d'Okinawa et reconstruite dans les années 90.

La visite

La partie extérieure du château est accessible gratuitement. Les parties payantes (Seiden, Nanden, Bandokoro, Shoin Sasunoma, Kugani-udun, Yuinchi, Kinju-tsumesho, Okushoin, Hokuden et Houshinmon) sont accessibles pour ¥820 et constituent l'intérieur de Shuri-jo. Lors de ma visite, je n'ai pas été à l'intérieur car il y a déjà pas mal à voir dans la zone gratuite. Une chasse aux tampons est à la disposition des visiteurs (il semblerait que cela soit plus pour les enfants....)

Shuri-jo en images