STOP 1 – Mes balades à Tokyo

En 6 jours malgré les démarches à faire, j'avais amplement le temps de déambuler un peu dans la ville au gré de mes envies et des conditions météo. Voilà donc une petite liste de mes balades à Tokyo.

Le quartier Kinshichô

Le quartier du Capsule Hostel dans lequel j'ai passé mes 2 premières nuits. Delà on y voit le Tokyo Sky Tree, une sculpture contemporaine en face de la gare (dont je me suis épargnée les photos pour des questions esthétiques personnelles - voici une image si cela vous intéresse ici) et un temple caché.


Ginza

Un des quartier du shopping et du luxe, toujours très fréquenté et aux antipodes des ambiances que j'apprécie. Pour obtenir un téléphone j'ai tout de même du faire un crochet par là, mais cela à été très rapide.

Temple Sensô ji

Un lieu où j'étais allée avec Adeline de ViaPosteRestante il y a de ça 9 ans. L'architecture des temples me plait beaucoup en général et ils sont souvent "calmes" mais je m'y suis rendue un dimanche (jour de sortie familiale) donc le temple était bondé, mais il était intéressant de voir les jeunes femmes en kimono venues prier où encore les hordes de touristes chinois venus en meute prendre des photos du temple sous toutes ses coutures!


Parc Ueno

Situé à 20 minutes à pied de l'auberge de jeunesse Toukaisou, le parc de Ueno regroupe des allées boisées sur lesquelles il fait bon se promener et plusieurs édifices : un zoo, un musée d'art contemporain, le musée de Tokyô et plusieurs temples. La fin mars constitue le début de la saison des Sakuras (la floraison des cerisiers japonais), les parcs sont donc pris d'assaut pour contempler ces fleurs autour d'un pique-nique. La saison officielle débute le 26 mars 2016 mais le 21 mars étant un four férié beaucoup de monde était présent pour jouer les paparazzis autour des premières fleurs.


Ikebukuro

Je suis allée me baladée dans ce quartier de Tokyo avec une copine japonaise qui m'a fait le plaisir de m'amener dans un izakaya. L'izakaya est une institution pour les Japonais, l'équivalent d'un pub ou d'une brasserie, c'est un "restaurant' dans lequel on vient boire et manger des brochettes de viandes après le travail avec ses collègues. Il va s'en dire que parler japonais était impératif - aucune traduction en anglais et les serveurs ne parlaient pas anglais.