STOP 2 – Aller à l’école de Japonais

Mes premiers mois sur le sol japonais sont rythmés par mes cours à l'école de japonais. De 8 h 45 à 12 h tous les matins de la semaine, je m’attelle à essayer d'apprendre les rudiments pour communiquer avec les autochtones. Ma rentrée a eu lieu le 11 avril pendant laquelle un test de niveau a permis à l'école de constituer les classes.

Test de niveau

Le test était constitué de 2 parties :

  •  L'écrit qui jaugeait notre niveau en écriture (connaissance des 2 alphabets de base) et en grammaire.
  • L'oral - une petite discussion (en fait une série de questions bien définies) avec un des professeurs de l'école pour avoir une idée de notre niveau de conversation.

N'ayant pas réellement travaillé mon japonais avant d'arriver.. J'ai eu quelques trous mais m'en suis relativement bien sortie. En plus du test, nous avons eu le droit à des discours des professeurs et membres administratifs de l'école.

Mon groupe

Le niveau 1, oui je recommence tout du début... Ce n'est pas plus mal cela me permettra d'avoir de solides bases, mais je compte bien attaquer rapidement les notions que je ne connais pas. Mes camarades viennent d'un partout en Asie et un peu d'ailleurs (Népal - Vietnam - Chine - Philippines - Canada et France). Nous sommes 15 dont 3 français alors imaginez l'ambiance qu'on met dans la salle de cours !!


Les leçons

Les cours sont faits en prenant comme base les manuels Minna no Nihongo (un manuel Leçon et un autre explicatif grammatical). La matinée est découpée en 2.

  • 8 h 45 à 10 h 15 : Grammaire - Utilisation du vocabulaire - exercices de conversation
  • 10 h 30 à 12 h : Écriture - Apprentissage de nouveau vocabulaire - révisions des points de grammaire précédents

Très franchement, les leçons d'écriture me blasent puisque je sais déjà écrire donc je m'ennuie un peu mais les "Sensei"(Professeurs) sont vraiment attentives et ont compris rapidement que le groupe pouvait aller plus vite et nous ont proposé des activités ludiques de révisions au lieu des barbantes séries de lettres à écrire.


L'école de Japonais

ICLC, voilà le nom de mon école de japonais, elle est peuplée de gens extrêmement gentils et serviables qui m'ont, entre autres, trouver mon logement, mon petit boulot, aider dans mes démarches administratives farfelues ou encore donner des adresses de bons restaurants. Elle fait partie du réseau Dokodemo qui regroupe des écoles sur tout le territoire du Japon et qui a l'avantage de permettre de faire l'inscription et le reste des démarches en français!

Je ferai un article plus complet sur le staff de l'école qui gagne à être connu.....