STOP 2 – Tokashiki – l’île tranquille

Au large de l'île d'Okinawa se trouve un groupement d'îles : l'archipel Kerama composé de 3 îles (Aka, Zamami et Tokashiki). Pour un premier voyage sur Kerama, j'ai opté pour Tokashiki, la plus grande des 3 îles et la moins touristique!!

那覇へ行くときとかしきぜひへいきたい。にさんにちに行きました、このところはしずかでした。私は海でおよぎたり、さんぽをしたりしました。たくさんしゃしんをとりました、下に見てください。とかしきはざまみよりゆめいじゃありませんけどこのしまはとてもきれいだと思います!

Emplacement

Située à 35 minutes en ferry rapide de Naha, Tokashiki est l'île la plus proche d'Okinawa (île principale). Comme expliqué dans l'article sur la vie à Naha : ici, il existe deux types de ferrys qui relient Okinawa aux îles Kerama. Il est possible d'acheter l'aller et le retour séparément et donc de ne pas avoir le même type de ferry pour les 2 voyages.

  • Ferry rapide (35 min) : ¥2 490 ≈ 22 €
  • Ferry lent (50 min) : ¥1 660 ≈ 15 €
Pour plus d'informations, allez sur le site officiel de l'île : ici (partie du site en anglais)


Tokashiki

Avec ses 16 km² (8 km de long et 2 km de large), Tokashiki est l'île la plus grande du groupement des Kerama. L'arrivée, dans ce paradis de 760 habitants, se fait via le nord de l'île où se situe le port principal. Il existe trois zones résidentielles sur l'île (3 villages) : Tokashiki village (proche du port - pas de plage) - Aharen village (la plus fréquentée) et Tokashiku village (1 hôtel, une plage et pas de restaurant ou autre).


Aharen village

Située dans le sud de l'île, Aharen comprend des maisons de locaux, des clubs de plongée, des guesthouses/hôtels et la plage la plus célèbre de l'île. On rejoint cette partie de l'île via un bus dont le trajet coûte ¥400 ou via la navette envoyée par l'hôtel/guesthouse dans laquelle on séjourne (ce service est souvent gratuit).

Ma guesthouse était Marine house Aharen qui a le mérite d'avoir un site internet en anglais et très bien fait qui permet de réserver en ligne. Les tarifs sont variables, selon le type de chambre (j'ai pris un dortoir à ¥2 500≈22€/nuit) et il y a  la possibilité d'avoir le petit déjeuner (¥500 de plus)  ou l'ensemble petit déjeuner/dîner (¥1 000 de plus) : un moyen de goûter à la nourriture locale.

NB : la plage Aharen est la plus fréquentée de l'île mais elle désemplit rapidement aux alentours de 16h (heure de départ du dernier ferry). Dans tous les cas, il y a de la place pour tout un chacun, mais il existe plusieurs autres endroits, sur l'île, qui sont déserts.


Des points de vues et des plages désertes

Le relief de l'île permet d'avoir de nombreux "observatoires" (point en hauteur offrant une vue intéressante des alentours). Pour les plus courageux (ou les plus fauchés) la marche à pied est solution, si vous êtes capables de marcher 30 km (A/R) avec du dénivelé alors foncez....Pour les autres, il existe des locations de voitures, scooters ou encore vélo sur l'île. Quoi que l'on choisisse, le point positif est qu'il n'y a que 2/3 routes sur l'île donc impossible de se perdre !!

Je n'ai parcouru que la moitié sud de l'île mais j'ai pu me balader sur de belles plages désertes. Il faut savoir que les Japonais (pour la plupart) ne reste que sur les plages surveillées donc tout le reste de l'île est relativement désert, une joie pour celui qui veut se relaxer.


Méli-Mélo d'images